Le blog est FERME, retrouvez-moi sur :
http://audreybibliodemimi.wix.com/la-biblio-de-mimi

[CHRONIQUE] L'herbe bleue

❧ Qu'est-ce que ça raconte ?
"L'herbe bleue" est le journal intime d'une jeune droguée de quinze ans.
Cet ouvrage ne prétend pas décrire le monde de la drogue chez les jeunes. Il n'apporte aucune solution à ce problème. C'est une chronique personnelle, spécifique, qui, en tant que telle, permettra peut-être de comprendre un peu l'univers de plus en plus compliqué dans lequel nous vivons.
Les noms, les dates, les lieux et certains événements ont été changés, selon le désir de toutes les personnes mêlées à ce récit.

❧ Qu'est-ce que j'en ai pensé ?
Le résumé du livre n'est pas très accrocheur et ne dévoile rien de ce qui nous attend. J'aime bien les témoignages, ce n'est pas le premier que je lis sur la drogue et ces méfaits. 

Au fil de ma lecture, je me suis attachée à cette gamine, qui tente bien que mal à ce défaire de la drogue. Elle y arrive bien et puis elle rechute. Je me suis prise d'affection pour elle, j'avais envie de l'aider, de la sortir de là. C'est une histoire touchante et en même temps révoltante. La fin m'a laissée complètement sur le c*. Alice (son nom dans le livre), nous apprend que tout va bien, qu'une nouvelle vie s'ouvre à elle. Elle est amoureuse, va commencé une nouvelle année scolaire, a de nouveaux amis et surtout à un projet professionnelle. Et voilà que lorsqu'on lit l'épilogue, on apprend qu'elle est décédée trois semaines après avoir écrit la dernière ligne de son journal intime. Je suis restée choquée. Car en fin de compte on ne sait pas trop ce qui a bien pu lui arriver.

Je viens de lire que ce livre n'est pas un vrai témoignage, mais une histoire écrite par une auteure américaine. J'en suis encore plus déçue.

[CHRONIQUE] Une grande scène d'amour

❧ Qu'est-ce que ça raconte ?
La clameur immense monte sur le Stadium de Toulouse. Les hommes du XV de France mènent sur l'Australie 31 à 27. Une courte tête. Sébastien Chagnac dit « Joli Coeur », star incontestée de l'équipe, sait qu'ils n'ont pas droit à l'erreur. Dans les tribunes, la cantatrice classique Anne-Laure Cottères se demande ce qu'elle fait là. Quelle idée a eu son agent de programmer ce récital de La Traviata, à la fin du match ? Ce sport de brutes ne saurait apprécier un art si délicat. Et cela ne rate pas : en pleine représentation, l'équipe française victorieuse ne se contient plus, la bagarre éclate. Confus, Chagnac vient s'excuser mais l'ogre timide ne trouve pas les mots. Il n'aura de cesse de convaincre Anne-Laure, en pleines répétitions de Carmen, de lui laisser une chance. Car il n'est pas dit qu'au fond, l'art lyrique ne s'accorde pas un peu au ballon ovale…
COUP DE CŒUR
❧ Qu'est-ce que j'en ai pensé ?
D'après mes souvenirs, j'ai eu ce livre en cadeau lors d'achat de plusieurs livres des Editions Pocket. Le titre me plaisait bien, mais je n'ai jamais vraiment pris le temps de le lire. Dernièrement, j'avais envie de lire un livre un peu plus court, car je venais de me faire un livre assez gros. J'ai donc pris celui-ci, le résumé me plaisait, me donnait envie malgré l'histoire d'amour disons "banal" qui allait en résout. Je fût agréablement surprise, l'histoire est très bien menée. Deux personnes qui ne devait en aucun cas se rencontrer, car venant de deux mondes très différents, elle soliste lui sportif, finiront par se croiser. Et BAM, coup de foudre ! Nous vivons avec eux se trouble, ces sentiments nouveaux qui ne comprennent pas. C'est un moment magique. Par amour, ils vont faire des choses qui ne s'en croyaient pas capable. Un livre magnifique.

[CHRONIQUE] L'apprenti

❧ Qu'est-ce que ça raconte ?

L'odeur du sang. La couleur du sang. Tout ce qui touche à l'hémoglobine obsède Warren Hoyt, le tient éveillé. Il n'est guère que l'inspecteur Jane Rizzoli pour occuper une place comparable dans son esprit malade. Rizzoli... La rage faite femme, celle à qui il doit d'être tombé, enfermé pour le restant de ses jours. Celle qui a signé, pour le salut des femmes de Boston, la fin du Chirurgien...
La fin ? Rien n'est moins sûr. Car, dehors, les meurtres ont repris : ses méthodes ont fait un émule – et l'élève dépasse le maître en audace. Les images défilent sur l'écran de télévision : en guise d'hommage, un couple sacrifié... et Jane Rizzoli menant l'enquête. Le Chirurgien en frémit d'envie. Il est temps de reprendre le jeu : un frère l'attend au dehors. On opère tellement mieux à quatre mains...

❧ Qu'est-ce que j'en ai pensé ?
J'ai mis énormément de temps à le lire. Non pas qu'il était pas bien, au contraire, mais c'est moi qui n'avait pas forcément le temps ou l'envie de lire. Mais ça y est, il est terminé. Que dire ? J'ai bien apprécié comment se déroule l'histoire. Notre héroïne montre qu'elle n'est finalement qu'un simple être humain derrière ces allures de femme forte. Elle fini par prendre conscience que sa vie n'est pas aussi bien qu'elle le pensait, que la solitude fini par la peser. L'histoire de l'apprenti est pas mal, très bizarre, étrange, voire perverse. Je ne souhaiterais, au non jamais, rencontrer un type pareil. Une lecture bien sympa au final. (lisez le tome précédent, sinon vous ne comprendrez pas : Le chirurgien)